Published on 8 octobre 2021
DIGITALISATION DE LA SUPPLY CHAIN : Les distributeurs face aux acteurs du « WINNER TAKES ALL »

Pour comprendre les nouvelles règles du jeu économique, il est important de maîtriser les codes du nouveau marché de la distribution .. avant de chercher à rivaliser ou à collaborer. Les « sauvages du numérique » sont ainsi qualifiés en réaction à leur façon à ne pas respecter les règles du commerce traditionnel.

COMMENT FONCTIONNENT-ILS ?

En constant mouvement, grâce à leur culture et leur agilité technologique, ils se caractérisent surtout par leur approche « customer centric ». Ils investissement massivement sur le marketing dans une recherche de croissance ultra rapide.

Leur offre propre et celle de leurs concurrents sont regroupées au sein de même écosystème fermé, dans une forme de partenariat, souvent déséquilibré, qui peut même se transformer en une dépendance unilatérale.

Leur organisation horizontale est au service d’un objectif business. Leur management se veut efficace, ils ont des process rapides et outillés.

LeUR DEVISE : WINNER TAKES ALL

Leur objectif : conquérir le monde. Le digital leur fournit tous les ressorts inventer les modèles de plus en plus scalables. Avec une zone de chalandise circonscrite au monde entier, ils font tomber les barrières à l’entrée des marchés.

Dernier étage de la fusée, ou serait-ce le premier, les sauvages du numérique financent leur course à la croissance par un recours massif au capital-risque, sacrifiant toute logique de rentabilité court terme.

Au contraire des acteurs historiques, ils sont vierges de toute culture et ne s’interdisent rien.

ALORS COMMENT RIVALISER ?

Comment conserver sa place sur son marché face à ces acteurs qui ont l’ambition déclarer de conquérir de façon agressive et rapide d’importantes parts de marché ?

Se convertir en sauvage du numérique n’est ni possible ni souhaitable quand on a une position historique sur un marché. En revanche, s’inspirer intelligemment de leurs points forts est relativement facile et très efficace.

Devenir réellement « customer centric » revient à systématiser à chaque prise de décision, qu’elle soit stratégique ou opérationnelle,  la question « où se situe l’intérêt pour le client ? »

Muscler ses process pour plus de souplesse et de performance exige des outils de dernière génération. Non plus des solutions monolithiques chères et hasardeuses dans leur mise en œuvre. Mais des solutions spécialisées et modulaires exploitant toute la donnée disponible.

L’écosystème de services proposés par snext s’inscrit dans un maillage de nouvelles solutions, générant des gains court terme. Les marges de manœuvre ainsi dégagées autorisent une nécessaire montée en maturité, qui elle s’inscrit dans la durée.